Entretien de la pelouse

Avant de planter une pelouse, décidez de ce qui suit : la qualité désirée, l’utilisation la pelouse, et combien de temps et d’argent vous êtes
prêts à investir. Faites analyser votre sol. Les amendements de sol peuvent facilement être ajoutés avant la plantation. Il y a aussi la possibilité de chosir du gazon en plaques de haute qualité qui contribue également à assurer une pelouse satisfaisante.

L’Arrosage

Chaque fois que vous arrosez la pelouse, appliquez assez d’eau pour humidifier autant de racines que possible. Utiliser une sonde ou une pelle
pour déterminer quelle est la profondeur moyenne d’enracinement de votre pelouse.
Si les racines poussent jusqu’à 15 cm de profondeur, arrosez le sol pour l’humidifier jusqu’à cette profondeur.
Il est important de savoir non seulement à quelle profondeur les racines du gazon poussent, mais aussi à quelle profondeur votre irrigation pénètre.
L’herbe qui pousse sur le sol sablonneux doit être arrosée plus souvent qu’une même herbe qui pousse sur des sols argileux ou limoneux.

Même après un arrosage complet, les sols sablonneux contiennent peu d’humidité disponible pour la plante. Ils ont besoin d’une irrigation plus fréquente avec de plus petites gouttelettes de quantités d’eau. Inversement, la croissance du gazon sur un sol argileux peut être moins irrigué.
Dans la plupart des sols, ne pas appliquer toute l’eau d’un coup. Si l’arossage est trop rapide, l’eau ruiselle sur la pelouse et ne rentre pas dans la terre. Dans les zones en pente, une terre argileuse ou des sols compactés, il est plus efficace de n’appliquer qu’une petite quantité d’eau et de déplacer l’arrosage ou de le placer à un autre endroit de la pelouse. Cela permet à l’eau de s’infiltrer correctement dans le sol.

Le moment le plus efficace de la journée pour l’arrosage est tard le soir et tôt le matin (entre 22h et minuit ou entre 8h et 9h du matin). Il y a généralement moins de vent, il fait plus frais et plus humide qu’en pleine journée, ce qui se traduit par moins d’évaporation et une utilisation plus efficace de l’eau. Contrairement à la croyance populaire, arroser la nuit n’encourage pas le développement de la maladie.

Tondre la pelouse

Les deux facettes les plus importantes de la tonte sont la hauteur et la fréquence.
La hauteur minimale pour toute pelouse est de 5 cm. La hauteur de tonte conseillée pour toutes les pelouse est entre 6 à 7,5 cm. Tondre le gazon
à moins de 5 cm peut entraîner une diminution de la tolérance à la sécheresse, aux pics de chaleur, aux insectes, maladies et des mauvaises herbes.
Tondez la pelouse à la même hauteur toute l’année, il n’y a aucune raison de tondre le gazon plus court à la fin de l’automne.
Tondre le gazon assez souvent pour qu’il n’y ait pas plus d’un tiers de la hauteur de l’herbe coupé à chaque tonte.
Si les conditions météorologiques ou un autre facteur empêchent de tondre au bon moment, relever la hauteur de la tondeuse temporairement pour éviter de couper trop de choses à la fois. Tondre à nouveau l’herbe quelques jours plus tard à la hauteur normale de tonte.
Les débris d’herbe se décomposent rapidement et fournissent une source d’éléments nutritifs recyclés et matière organique pour la pelouse.

Laisser un commentaire